Vous êtes ici : Accueil > On a aimé > « Bnat Lalla Mennana » débarque sur le petit écran.
Le contenu de Dimabladna vous satisfait :




Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant de l'actualité de la fondation


Un e-mail de confirmation
vous sera envoyé pour valider votre inscription

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer par emailImprimerCréer un PDF

« Bnat Lalla Mennana » débarque sur le petit écran.

Par : Mouna Lahrach
L’actrice Samia Akariou a délaissé les planches pour adapter la célèbre pièce de théâtre « Bnat Lalla Mennana » à la télévision et conférer une suite à l’histoire sur petit écran. Quatre jeunes filles cloitrées par leur mère, s’engagent dans une lutte sans relâche pour conquérir leur liberté. La cohabitation s’avère très difficile d’autant qu’elle est ponctuée de conflits intergénérationnels. Trente épisodes pour animer les longues soirées ramadanesques sur 2M.

«Bnat Lalla Mennana», cette pièce de théâtre, qui a eu un immense succès depuis sa création en 2005, est actuellement diffusée pour la première fois dans sa version feuilleton télé durant le mois de ramadan sur la chaîne 2M. Après avoir adapté la pièce espagnole «La Casa De Bernarda Alba» de Garcia Lorca à la réalité marocaine dans «Bnat Lalla Mennana», Samia Akariou et  Rafika Ben Maïmoun, actrice et scénographe du projet, ont ensuite travaillé à un scénario pour une œuvre cinématographique. Le succès de la pièce a poussé la chaîne 2M à s’en porter sponsor pour une adaptation de « Bnat Lalla Mennana » au petit écran.

Synopsis

L'histoire se passe dans un village du nord du Maroc au sein d'une famille très conservatrice. Dirigée d'une main de fer par Lalla Mennana, cette famille se compose uniquement de femmes, la mère, les quatre filles et la servante. Isolée de tout contact avec le monde extérieur, et principalement masculin, voilà qu'elle reçoit un jour une demande de mariage : un beau jeune homme se présente pour demander la main de la plus âgée des filles des filles, fruit d'une liaison entre Lalla Mennana et un Espagnol. L'événement provoque la zizanie entre les sœurs d'autant que le prétendant entretenait une relation amoureuse avec la toute dernière. La maison se transforme alors en une véritable arène où le combat bat son plein entre les filles, qui s'amourachent toutes de ce prétendant et décident de le séduire. Frustrées par leur propre mère, les héroïnes entameront ainsi une révolte qui sera conduite par la plus jeune des sœurs, Chama.

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Episode 10 

Ainsi, tous les soirs, à 21h05, durant le mois de ramadan, la chaîne 2M propose cette comédie sociale «Bnat Lalla Mennana» sous forme de feuilleton. Celle-ci explore les conflits intergénérationnels entre grand-mère, mère et filles réunies sous un même toit. Lalla Mennana y fera face à ses quatre filles, Bahia, Rhimou, Maria et la petite Chama en pleine crise d’identité, souhaitant se marier ou jouir tout simplement davantage de liberté. L’arrivée de leur grand-mère, El Hajja Sfia, rendra la cohabitation encore plus difficile. Mais les jeunes filles, résignées à trouver chacune un mari, décident de se révolter contre l’ordre établi et finissent par recouvrer leur liberté.

Bnat Lalla Mennana, la suite …

Une très belle performance privilégiant le côté humoristique. Le jeu des actrices est excellent. Les paroles, en dialecte typique de la région nord du Maroc, sont recherchées et parfaitement mises en scène par les cinq comédiennes. Les amoureux du « chamali » ont de quoi se régaler avec des reprises de vieilles expressions qui font voyager le téléspectateur dans le temps. Très complices entre elles, les sœurs utilisent des manières de se moquer les unes des autres absolument hilarantes.

Ainsi, cette série, qui a été tournée dans la belle ville de Chefchaouen et réalisée par Yassin Fennane, a servi à reproduire la pièce à travers les dix premiers épisodes. Tandis que les vingt épisodes restants constituent la suite de l’histoire qui ne figure pas dans la pièce. Cette dernière partie du feuilleton marque la participation d’acteurs marocains de renom mais dont les noms ne sont pas encore révélés. Ils joueront alors aux côtés des artistes Nora Skalli, Samia Akariou, Nadia El Alami, Saâdia Azegoun, Saâdia Ladib et Hind Essaâdi.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir