Le contenu de Dimabladna vous satisfait :




Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant de l'actualité de la fondation


Un e-mail de confirmation
vous sera envoyé pour valider votre inscription

Le journal de 20:45 de 2M

Carences culturelles : diagnostic et alternative

Des chiffres qui restent consternants et un constat tout aussi préoccupant : tel se présente le tableau des pratiques culturelles des Marocains selon une enquête réalisée par l’association Racines et présentée lors de la deuxième édition des Etats généraux de la culture organisée du 10 au 12 novembre. La faiblesse de ces pratiques contraste avec la relative poussée des structures et des activités dans les différentes disciplines. Demeure problématique surtout le manque d’intégration de la culture par les individus et la société comme vecteur de structuration personnelle et collective. Ce hiatus est aggravé par l’absence d’une réelle politique culturelle publique, les moyens et les actions mis en œuvre étant insuffisants, dispersés et sans réel impact.

Dr. Asmaa Khaled, hypnotise pour guérir

Sa « marque de fabrique » ? Un sourire éclatant et des yeux noirs pétillants qu’elle darde...
> Autres artiles
Avec le temps et la patience, la feuille du murier devient de la soie Sagesse chinoise

07 décembre 2016
Par Hinde Taarji
Existe-t-il pire souffrance que la perte d’un enfant pour des parents? La nouvelle, tombée ce mardi, de la disparition brutale du fils unique de deux figures emblématiques du journalisme marocain, Nadia Salah et Mohamed Dilami du groupe Eco Média a plongé dans la consternation l’ensemble de leurs confrères. En reportage photo à Goa, le jeune homme a été victime d’un terrible accident de la circulation qui lui a coûté la vie. Sa mort, survenue le 27 novembre, n’a été connue des siens qu’une semaine après les faits. Avec ce drame, et l’enfer dans lequel Mohamed et de Nadia se sont brusquement trouvés plongés, comment ne pas penser à la douleur de ces parents dont les enfants décèdent sous les bombes et dont la mort, dépersonnalisée, est réduite à des chiffres froids ?
jeudi 8 décembre 2016

LE MATIN DU SAHARA

Entretien avec Sarim El Haq Fassi-Fihri, directeur général du CCM et vice-président de la Fondation du FIFM: «le soutien est octroyé aux réalisateurs confirmés lorsque le scénario est bon»
jeudi 8 décembre 2016

LIBERATION INTERNATIONAL

Israël: dans les colonies de Cisjordanie, la spolation s'accélère.
jeudi 8 décembre 2016

LE FIGARO

Climat: des grandes villes américaines défient Trump.
jeudi 8 décembre 2016

LES INSPIRATIONS ECO

Maroc-Turquie: le guère du textile se prépare.
> Toute la revue de presse

CULTURE

Meknès fête ses vingt ans comme patrimoine universel de l'humanité

Classée par l'UNESCO patrimoine mondiale de l'humanité en 1996, la ville de Meknès est en fête, du 2 au 7 décembre, pour célébrer le 20ème anniversaire de cette classification mondiale. Au menu : tables rondes sur le patrimoine culturel et architectural de la capitale ismaélite, concerts de musique, des expositions et des soirées soufies.
08 décembre 2016

MAROC

08 décembre 2016

MAROC

08 décembre 2016

MONDE

08 décembre 2016

CULTURE

> Toutes les actualités