Le contenu de Dimabladna vous satisfait :




Inscrivez-vous à la newsletter pour être tenu au courant de l'actualité de la fondation


Un e-mail de confirmation
vous sera envoyé pour valider votre inscription

Le journal de 20:45 de 2M

L’immigration entre deux feux

Plus que jamais l’immigration est prise entre les feux opposés de l’extrême droite raciste et de la mouvance salafiste radicale. Les mouvements extrémistes et populistes gagnent du terrain lors des dernières élections dans différents pays européens. La xénophobie et le racisme se font plus « décomplexés » et l’antisémitisme, d’origine diverse, plus violent. Le danger de conflits communautaristes s’aggrave alors que des prises de position mettant en cause des versets coraniques risquent d’ajouter à la confusion. Des voix parmi des imams et des intellectuels lucides s’élèvent pour parer à toutes les dérives extrémistes.

Un Marocain décroche le prix de la traduction au Caire

Le temps a passé mais la plaie ne s’est jamais refermée. Le poids de l’absence est resté. La douleur...
> Autres artiles
Avec le temps et la patience, la feuille du murier devient de la soie Sagesse chinoise

31 janvier 2018
Par Hinde Taarji
Dans un pays où les lecteurs ne se bousculent pas au portillon, et où près de la moitié de la population survit avec moins de 1000 dirhams par mois, les éditeurs appartiennent à cette espèce en voie de disparition que l’on appelle les militants. Car il faut être militant dans l’âme pour oser pareille aventure ! Chapeau bas donc à ces entrepreneurs culturels qui, malgré les plumes qu’ils y laissent, continuent à se battre pour que vive l’édition marocaine.
Vendredi 18 Mai 2018

LIBÉRATION

Enfants de la Lune au Maroc: «La solution n’est pas de nous enfermer»
Vendredi 18 Mai 2018

LE MONDE

Dans les pas des enfants migrants du Maroc
Jeudi 17 Mai 2018

L'EXPRESS

Israeël-Iran : Quel est le jeu de la Russie ?
Jeudi 17 Mai 2018

LE MONDE

Génération salafiste
> Toute la revue de presse

MONDE

Unesco : la culture et les arts contre l'extrémisme violent

L'Unesco, dirigée par la franco-marocaine Audrey Azoulay, s'apprête à lancer tout un programme de lutte conte l'extrémisme violent qui vise essentiellement les jeunes dans quatre pays arabes, dont le Maroc. Pour cela, l'organisme onusien veut créer des espaces de dialogue autour de la culture, des arts et du sport.
18 mai 2018

MDM

18 mai 2018

MONDE

18 mai 2018

CINÉMA

18 mai 2018

FRANCE

> Toutes les actualités